Pour le réenchantement du monde

Fait authentique: deux amis se rencontrent après un certain temps; l'un des deux, tout en rondeur, dit à l'autre qui est d'une grande maigreur: «À vous voir, on pourrait croire que l'Angleterre est en famine.»  L'autre de répondre du tac au tac: «À vous voir, on pourrait croire que vous êtes la cause de cette famine.»  

Ces deux humoristes sont deux géants de la littérature anglaise: G.K. Chesterton et Bernard Shaw. Ils ont des vues diamétralement opposées sur la vie et les valeurs et se tirent dessus à boulets rouges par l'écrit, mais sont amis et capables de se respecter de personne à personne dans la vraie vie. N'est-ce pas là un bel exemple du fair-play anglais?

Je prends résolument parti pour Chesterton: d'une grande bonhomie, ce géant de 1,93m prône le retour à l'émerveillement de l'enfance. Ce qui ne l'empêche pas d'être très lucide quant à son époque. Je vous recommande le livre « Pour le réenchantement du monde »,  qui est une introduction à la pensée de Chesterton par Philippe Maxence, aux éditions Ad Solem.

C'est un antidépresseur puissant sans effet secondaire déplaisant.  Dans un monde où tout saute, autant sauter de joie!

Ciao!
H.T. De Brignées

....  ..Sorry, we didn't find an English version of this book. So, we didn't translate the following presentation. See the others book's suggestions in Have you read?, there are many books available in English. Enjoy!
....
Google+
Fr
En