Baudouin et Fabiola: L'itinéraire spirituel d'un couple

De: Bernadette Chovelon

….

..

Sorry, we didn't find an English version of this book. So, we didn't translate the following presentation. See the others book's suggestions in Have you read?, there are many books available in English. Enjoy!

….

J’ai eu l’occasion de lire dernièrement ce livre très inspirant. Il est fascinant de voir combien Baudouin et Fabiola désiraient le bien pour le peuple belge. La rencontre de ces deux personnes, lors d’une visite à Notre-Dame de Lourdes, fut le point de départ de leur union. Tous deux, dans leur union à Dieu, ont puisé le discernement et les forces nécessaires pour diriger le peuple belge.

Dans son livre, Bernadette Chovelon écrit :
«Pour eux, être roi et reine c’est prendre dans sa prière chaque jour les intentions de tout leur peuple pour les confier à Dieu.» (p.181)

Le roi Baudouin et la reine Fabiola de Belgique  Source:  fr.m.wikipedia.org/wiki/Fichier:Baudouin_1969.jpg

Le roi Baudouin et la reine Fabiola de Belgique

Source: fr.m.wikipedia.org/wiki/Fichier:Baudouin_1969.jpg

En écrivant son journal, Baudouin a laissé au monde un bel héritage de sa foi profonde.

Dans un de ses écrits, il mentionne :
«Même si je ne sens rien, je sais que ton Amour me transforme, me purifie, me rend plus sage, plus patient, plus compatissant, plus aimant. Très Saint-Esprit, fais que rien en moi ne soit obstacle à tout ce que le Père veut déverser dans mon cœur. Père Tout-Puissant et miséricordieux, je Te confie et T’offre le monde qui souffre parce que les dirigeants ne Te connaissent pas et ignorent Ton Amour. Protège…» (p.181)
(Il nomme par la suite plusieurs pays en difficulté)

Fabiola de son côté a su soutenir Baudouin dans son rôle de roi de la Belgique. Toutefois, ayant vécu cinq fausses couches, elle n’a pu donner naissance à un successeur du trône. Cette épreuve vécue dans la foi leur a donné l’occasion de cultiver et faire grandir leur amour envers tous les enfants du peuple belge. En 1990, les convictions profondes de Baudouin l’ont poussé à démissionner quelques jours lors de la signature d’une loi dépénalisant l’avortement.

Au moment du décès de Baudouin, Fabiola portait une robe blanche. Elle voulait ainsi témoigner de la valeur de son mariage chrétien, en se réjouissant, malgré ses larmes, de l’entrée de Baudouin dans la joie de Dieu.

Je vous invite à lire cet ouvrage qui nous inspire et nous dispose à nous unir de plus en plus à Dieu pour répondre à son appel.

Marie Michel

Marie Michel