Les quatre saisons

Dans les yeux verts d'un chat roux
Saignent déjà les feuilles des arbres
Elles annoncent les feux d'âtre,
Et les pelisses blanches réconfortantes

Souris restez dans vos cotons ouatés,
Loin du chat de la maisonnée,


Alentour les bourgeons cherchent
À se désenvelopper en parures vert tendre
Pour s'offrir à la Lune dans ses plus beaux croissants
Et préparer les concerts de juin

Où wawaronnent dans les étangs les batraciens
Et juillettisent les lucioles,
Pour allumer aux coeurs les chants
Sous les fleurs pyrotechniques

Automne, Hiver, Printemps, Été
Sont les assaisonnements
De l'Adorable Trinité!
Pour relever les jours de l'humaine nature

Qu'elle reste tendu vers Elle
Malgré quelques accrocs durs
Automne, Hiver, Printemps, Été!
Yé Yé Roux-Ha Shalaim!

Fjord Etty

Google+
Fr
En