....Saint Joseph, mon conseiller..Saint Joseph, my trusted advisor....

....Saint Joseph, mon conseiller..Saint Joseph, my trusted advisor....

....

Saint Joseph, tant de fois j’ai fait appel à toi pour aider mon conjoint à se trouver un emploi. Jamais le travail ne nous a manqué et celui-ci est toujours arrivé juste à temps!

..

Saint Joseph, so often have I called upon you to help my husband find work. Never have you left us in need, and opportunities came forth just in time.

....

FIX YOU!

FIX YOU!

....

Une vidéo virale!  Habituellement, j’essaie de résister à ce processus de manipulation destiné à m’arracher un clic et par la même occasion, quelques minutes précieuses… En lisant : « I’m autism myself and I’m also a mega Coldplay fan, this made me tear up », j’ai cliqué! Trois facteurs combinés ont motivé mon action : 1- J'étais intriguée 2- Coldplay 3- La vignette de la vidéo: l’image d’un père avec son fils!

..

A viral video!  I usually try to resist to this manipulation process designed to steal a click from me and consequently, a few of my precious minutes… In reading: “I’m autism myself and I’m also a mega Coldplay fan, this made me tear up”, I clicked! Three combined factors motivated my action: 1 – I was intrigued, 2 – Coldplay, 3 – The video clip: the image of a father with his son!

....

....Passer de longues heures avec lui!..Spend long hours with him!....

....Passer de longues heures avec lui!..Spend long hours with him!....

....

Peindre (ici, c'est au pastel sec) quelqu'un comme saint Joseph, c'est passer de longues heures avec lui, en lui demandant pardon de l'imaginer forcément bien loin de la réalité que nous découvrirons là-haut!

..

To paint (here with dry pastel) someone like Saint Joseph, is to spend long hours with him, and ask him to forgive us for necessarily imagining him far from the reality that we will discover up above!

....

....Dominique L. Moscou, Russie..Dominique L. Moscow, Russia....

....Dominique L. Moscou, Russie..Dominique L. Moscow, Russia....

....Impact J, ce n’est pas seulement l’impact de Joseph dans le monde, c’est aussi l’impact de Joseph dans ma vie. Prier pour les dirigeants du monde, c’est prier pour les gouvernements, bien sûr, mais c’est également prier pour mon patron, mes collègues, mes amis, moi-même, tous ceux qui sont des « leaders », tous ceux qui ont des responsabilités. ..Impact J… it's not just about the impact of Joseph on the world, it’s about the impact of Joseph in my personal life. Praying for the leaders of the world, it means praying for my government, sure. But it also means praying for my boss, my colleagues, my friends, myself, anybody who is a leader, anyone who has a responsibility. ....

Anne É. G. Sherbrooke, Canada

Anne É. G. Sherbrooke, Canada

....

Oui, je m'engage à prier pour le monde: il en a vraiment besoin!  Moi aussi je regarde aller tout ça et c'est décourageant...  je m'engage même à la dire plus souvent qu'une fois par semaine; les dirigeants en ont plus que besoin!

..

Yes, I commit to praying for the world, it really needs it. I also look at what is going on right now and it is very discouraging… so I will say the prayer more than once a week; the leaders need it more than ever!

....

Une prière ardente de G. Brisebois..An ardent prayer by G. Brisebois

Une prière ardente de G. Brisebois..An ardent prayer by G. Brisebois

....Il faut prier beaucoup. L'heure est à la supplication de la Paix dans le monde. Demandons à Jésus, Marie et Joseph de nous venir en aide. Je suis convaincue que seule la prière peut changer les choses. Que les cœurs soient brûlés au feu du Cœur Sacré de Jésus et de Marie et que Joseph nous aide à demeurer sur la bonne voie. .. 

We must pray a lot.  We are a time where we need to plead for World Peace.  Let us ask Jesus, Mary and Joseph to assist us.  I am convinced that only prayer can change things.  May people’s hearts burn with the fire of the Sacred Heart of Jesus and of Mary and may Joseph help us remain on the right path. ....

Eric P. Québec, Canada..Eric P. Quebec, Canada

Eric P. Québec, Canada..Eric P. Quebec, Canada

....La nouvelle prière à St-Joseph que propose Impact J, pour guider les gouvernants de notre monde à diverses échelles et en différents milieux de vie, est encourageante à vivre ! Elle est simple et orientée vers une responsabilisation collective; en regard de la gouvernance de notre monde. .. The new prayer to Saint Joseph proposed by Impact J, to guide the world leaders, at different levels of responsibilities and in different life situations, is an encouraging experience! It is simple and more directed towards collective accountability in regards to the governance of our world, both for the leaders as for those who are being led. ....

Miriam B., Montréal, Canada

Miriam B., Montréal, Canada

....Il y a quelques années déjà, j’ai reçu un verdict de tendinites chroniques aux deux genoux. La douleur était si intense que je ne supportais même pas un drap sur les genoux. J’ai décidé alors d’y appliquer de l’huile de saint Joseph le soir avant de me coucher en faisant cette courte prière. ..I extend my gratitude to Saint Joseph!

Many years ago, I received a diagnostic of chronic tendinitis in both knees. The pain was so intense that I could not even endure a bed sheet on my knees. ....

Denis T., Valcourt, Canada

Denis T., Valcourt, Canada

....Alors que je travaillais comme camionneur, mon patron, que jen'aurais pas canonisé sur le champ, s'approche de moi et me dit sur le ton de la confidence: « Tu vois mes mains. Elles sont parfaitement normales. Eh bien! quand j'étais bambin… ..When I worked as a truck driver, my boss, who was far from being a saint, told me one day, in a hush-hush tone: “You see my hands? They look normal. Well! When I was a kid… ....

Marie T., Montréal, Canada

Marie T., Montréal, Canada

....Hier après la prière du matin, j'ai demandé à mon fils de m'aider à créer un blog intitulé, Prions pour notre pays.
De retour de la messe à table à midi, mon fils m'annonce: Maman, j'ai une solution pour toi, j'ai une alternative à te proposer… ..Yesterday, I asked my son to help me create a blog called: Let us pray for our country. After returning from mass, my son told me: “Mom, I have a solution for you. " ....

Marie-M. B., Montréal, Canada

Marie-M. B., Montréal, Canada

....Lorsque j'étais professeure, j'amenais régulièrement des élèves par petits groupes de 10 à 15 à l'Oratoire Saint-Joseph. Mais l’investissement en valait-il la peine pour eux ? Je demandai donc à saint Joseph de me signifier l'importance de poursuivre ces visites qui mobilisaient une journée complète d’école… ..When I was a teacher, I took my students in small groups of 10-15 on regular trips to Saint Joseph’s Oratory. It was time and energy consuming and I wondered if this was all worth it…did they come just to get a day off from school or did they really benefit from this visit? So I asked Saint Joseph to give me sign that it was important to pursue this activity. On my next visit, as was my habit, I invited my students to make a personal request to Saint Joseph… ....

Marie-Reine M., St-Joachim, Canada

Marie-Reine M., St-Joachim, Canada

....

Durant l'épisode du Verglas en 1998, mes parents, sans électricité, ont allumé une dizaine de chandelles sur la table de la cuisine.  Au bout de quelques temps, toute la pièce était réchauffée. Quelle expérience! Une flamme réchauffe le coeur, une dizaine réchauffent une pièce, alors que dire d'une centaine? Chacune des 100 personnes qui prie avec IMPACT J est pour moi une lumière, une source de chaleur qui me motive à poursuivre ma prière à saint Joseph avec persévérance.

..

During the ice storm in Canada, in the year of 1998, my parents who were without electricity lit some candles on the kitchen table. Not long after that, the whole kitchen was warm. What an experience! One light warms the heart, ten lights warm a room, so what can we say of a hundred? Every person is a light, a source of warmth that motivates me to keep praying to saint Joseph with perseverance.

....

....Carole V. Montréal, Canada..Carole V. Montreal, Canada....

....Carole V. Montréal, Canada..Carole V. Montreal, Canada....

....

Mon père était très maigre à sa naissance et ne mangeait pas. Il fallait le coucher sur un oreiller «pour qu’il ne casse pas», disait-on.  Ma grand-mère Blanche devait le nourrir au compte-gouttes.  Évidement, il n’en avait pas pour longtemps à vivre.

Mon arrière-grand-mère qui vivait dans la même maison, a décidé qu’elle irait voir le frère André avec ma grand-mère pour demander sa guérison. 

Ces deux femmes courageuses ont donc monté les marches à genoux en se relayant le bébé. Le frère André qui a pris l’enfant dans ses bras et leur a dit de le faire manger. Elles avaient bien essayé ! Le conseil semblait banal…

Au retour de la visite du frère André, elles sont passées devant la statue couronnée de saint Joseph; c’est à cet endroit que l’huile de saint Joseph est produite. Mon père à alors trouvé la force de se lever et de tendre les bras vers Joseph couronné. Il a recommencé à avoir de l’appétit et à manger normalement!

Merci saint Joseph de tout ce que tu as fait pour les personnes qui ont eu recours à toi.

..

My father was very thin when he was born and would not eat. People said that he had to be laid on a pillow so “he wouldn’t beak”. My grandmother Blanche had to feed him with a dropper. Obviously, he was not going to live very long.

My great grandmother, who was living in the house at the time, decided that she would go see Brother André with my grandmother to ask that my father be healed. These two courageous women climbed the steps of the Oratory on their knees, taking turns in carrying the baby…

....

....Témoignage éloquent de l'action de Joseph..An eloquent testimony....

....Témoignage éloquent de l'action de Joseph..An eloquent testimony....

....Les sept couvents de Carmélites que la Madre Teresa de Jésus avait fondés jusqu’alors se trouvaient « dans son quartier », à vingt ou trente lieues à la ronde d’Avila; elle s’aventurait, en ce mois de février 1575, vers Beas, aux confins de la Castille et de l’Andalousie, province de Jaen. Effrayée par l’éloignement et la perspective d’un voyage à travers de hautes montagnes, elle s’était pourtant laissé convaincre par la dévotion obstinée des donatrices, deux filles nobles, les sœurs Godinez, et par l’appât d’un climat particulièrement doux et délicieux.

Depuis des jours les pataches cahotantes cahotaient dans la sierra. Zigzags, grimpées, dégringolades n’en finissaient pas. […]  La Madre, à travers une fente des bâches qui fermaient sa voiture, devina de l’inquiétude dans une hésitation des arrieros; […]  Elle flaira un danger. ..The event happened in favor of Saint Teresa of Avila and her nuns who were travelling to found, once again, a monastery of Carmelite nuns. Marcelle Auclair tells us the story in “Saint Teresa of Avila”.

The seven convents of Carmelite nuns previously founded by Teresa of Jesus were “in her neighbourhood”, twenty or thirty miles around Avila: in this cold month of February 1575, she ventured towards Beas, at the borders of Castile and Andalusia, in the province of Jaen. Frightened by the perspective of a long and difficult journey through the mountains, she was nonetheless convinced by the obstinate devotion of the donors, the two noble Godinez sisters, and by the lure of a climate particularly sweet and delicious.

For days the rickety jolting carts jerked their way across the sierra. There was no end to the zigzags, steep ascents and abrupt falls. The mules went more and more slowly, less and less surely, and the drivers themselves seemed to have no lungs left as they shouted their Ar-e-e-e-e! to spur on their beasts. ....

Google+
Fr
En