14e jour

«[…] dans la première communauté ils prenaient "leur nourriture avec allégresse" (Ac 2, 46). Pourquoi ne pas entrer nous aussi dans ce fleuve de joie?»

-Pape François, La joie de l'Évangile

Témoignage des lecteurs…

Au repas en famille ou entre amis, je tente, dans la mesure qui est la mienne, de laisser de côté tout ce qui pourrait me distraire de la présence à l’Autre….aux autres. C’est à mes yeux le moment idéal pour leur offrir ma présence et apprécier la touche particulière de chacun. Parfois, lorsque j’oublie mes soucis et mes intérêts afin d'être vraiment présente aux autres au cours d’un repas, je goûte soudainement une joie simple mais délectable. C’est comme si doucement à travers leur présence et leurs paroles… je goûte à l'amour inconditionnel de Dieu pour chacun de nous.
-Suzanne
Google+
Fr
En