Prions pour les migrants

Quand j’entends parler de souffrances chez les peuples, je pense souvent à ceux qui ont le courage de leur foi et qui espère en Dieu. Je voudrais relever l’offrande de ces personnes qui, dans ces situations limites, arrivent à rejoindre le cœur de Dieu et à y vivre une communion plus grande et un bonheur encore plus grand, et ce malgré l'épreuve. Ces personnes, qui depuis le début des âges, honorent les promesses de Dieu et qui les rendent actuelles. Grâce à leur persévérance, les promesses de Dieu parviennent jusqu’à nous et c'est un témoignage pour notre temps et les temps à venir.

Voici quelques-unes des promesses de Dieu que l’on retrouve dans la bible. Récitons-les en prière, à l'intention de toutes ces personnes qui ont dû fuir leur pays et qui cherchent actuellement un refuge. Qu'ils trouvent un endroit favorable et que leur coeur trouve guérison et repos en Dieu.

Marc priera à cette intention.

Ils erraient dans le désert, ils marchaient dans la solitude, sans trouver une ville où ils puissent habiter.
Ils souffraient de la faim et de la soif;
Leur âme était languissante. 
Dans leur détresse, ils crièrent à l'Éternel,
Et il les délivra de leurs angoisses;
Il les conduisit par le droit chemin,
Pour qu'ils arrivassent dans une ville habitable.
Qu'ils louent l'Éternel pour sa bonté,
Et pour ses merveilles en faveur des fils de l'homme!
Car il a satisfait l'âme altérée, Il a comblé de biens l'âme affamée.
Psaume 107

Béni soit le Dieu qui a envoyé son Ange pour délivrer ses serviteurs, qui s’étaient confiés en Lui.
Daniel, III, 95
Yahweh sera ton assurance et il préservera ton pied de tout piège.
Proverbes, III, 26.
Ceux qui se confient en Yahweh renouvellent leurs forces, ils élèveront leur vol comme les aigles, ils courront et ne se fatigueront point, ils marcheront et ne se lasseront point.
Isaïe, XL 31.
Votre force sera dans la paix et dans la confiance.
Isaïe, XXX 15.
Quand tu passeras par les eaux, je serai avec toi; par les fleuves ils ne t’engloutiront pas; quand tu marcheras au milieu du feu, tu ne seras point brûlé et la flamme ne t’embrasera point. Car moi, le Seigneur, je suit ton Dieu; tu es précieux à mes yeux, honorable et moi je t’aime.
Isaïe, XLIII, 2 à 5.
Venez à moi, vous tous qui êtes fatigués et ployez sous le fardeau, et je vous soulagerai.
Matthieu, XI, 28.
Valérie DionneCommentaire