Jérôme Le Royer de la Dauversière… Fondateur..Jérôme Le Royer de la Dauversière… Founder

....

« Folle entreprise », s’était-on exclamé à Québec en voyant arriver de Larochelle en août 1641 les deux navires transportant Maisonneuve et Jeanne Mance avec une cinquantaine d’engagés recrutés à grand peine.

Folle entreprise que de vouloir établir, sur l’île de Montréal, une mission destinée à témoigner de l'Évangile et à fonder une Église franco-amérindienne, mais y avait-il d’autres raisons qui portaient à croire que le projet de Jérôme Le Royer allait contre l’entendement humain?

..

"Crazy endeavour", uttered settlers in Quebec when they saw in August 1641 two ships from Larochelle, carrying Maisonneuve and Jeanne Mance with fifty hard to come but dedicated recruits.

Crazy endeavour that wanted to establish, on the island of Montreal, a mission to witness to the Gospel, and to establish a Franco-Amerindian Church, but were there any other reasons that lead to believe that Jerome Le Royer's project went beyond human understanding?

....

Le 2 février, je me souviens..On February 2, I remember

....

Le 2 février, est une date fort importante pour l’histoire de la ville de Montréal.

C’est un 2 février, en 1630, que Jérôme Le Royer, après s’être consacré à Joseph, Marie et Jésus, reçut l’inspiration de fonder des hospitalières, qui se dévoueraient au service des malades sous la protection particulière de Joseph. C’était la première étape du projet de Ville-Marie.

..

February 2 is a very important date for the history of the city of Montreal.

It is on February 2, 1630, that Jérôme Le Royer, after having been consecrated to Joseph, Mary and Jesus, was inspired to found an order of hospitaliers, who would devote themselves to serving the sick under the special protection of Joseph. It was the first step towards the project of Ville-Marie.

....

Le Nouveau Monde..The New World

....

Le titre donné à cette vaste terre d’Amérique n’est pas sans signification. L’aspiration à des cieux nouveaux et à une terre nouvelle dont parle la Bible (Ap. 21, 1) pousse de l’intérieur depuis toujours l’humanité vers sa finalité heureuse. Un Nouveau Monde? Toute espérance n’est-elle pas permise?

..

The title given to this vast land of America is not without significance. The desire for a New Heaven and a New Earth in the Bible (Ap. 21: 1) thrusts humanity from within towards its happy ending. A New World? Isn't all hope allowed?

....

 

Google+
Fr
En