La neuvaine à saint Joseph, patron de l'Église universelle.

 

Joseph est patron de l'Église universelle.

Nous le prions de soutenir l'Église «dans ses efforts redoublés d’évangélisation du monde et de nouvelle évangélisation des pays et des nations où la religion et la vie chrétienne étaient autrefois on ne peut plus florissantes et qui sont maintenant mises à dure épreuve.»  Jean-Paul II, Redemptoris Custos

Click here for English version

Prière quotidienne de la neuvaine
Joseph, toi qui as aimé Dieu de tout ton cœur, de toute ta force et de tout ton esprit, et qui as enseigné à Jésus à faire de même, entends ma supplication.
Donne-moi d’aimer Dieu passionnément et de tout faire par amour pour lui.
Donne-moi d’aimer mon prochain au point de donner ma vie pour lui, parce qu’il est l’image de Dieu.
Rends-moi attentif aux indications de l’Esprit, aide-moi à reconnaître ses médiations afin d’accomplir sa volonté.
Amen.

1er jour

En prière à la synagogue, aux jours de sa jeunesse, Joseph entend les psaumes. Son cœur vibre à leur lecture. Il adhère aux dispositions de son ancêtre qui les a écrits et se sent interpellé à mener une vie droite.

Qu’il est beau le poème, appliqué comme un baume
Sur le cœur de Yahvé, attendri par le psaume
C’est la voix du pasteur qu’il a trouvé aux champs
Qui résonne aux sanctuaires, en rythme tous les chants.
Tout mon être frémit à sa seule lecture
J’y appose un « amen », ma propre signature
Qui m’engage à l’aimer, comme lui Le servir;
Je maintiendrai le cap et l’ordre en mon navire.

 

Le 1er mai 2013, le Vatican a publié un décret visant à introduire le nom de saint Joseph dans l’ensemble des prières eucharistiques.


2e jour

Joseph médite sur la promesse faite à David. Bien conscient d’être de sa lignée,  il est ému par la tendresse de Yahvé pour son ancêtre et sa descendance,  et voudrait lui rendre amour pour amour.

Une fois délivré de tous ses agresseurs
Tu as dit à David, parlant d’un successeur :
« Pour moi il sera fils, et moi pour lui un père ».
Je reprends tes paroles, en fais une prière,
Pour te dire à mon tour, répondre à ton amour:
« Puisque tu m’as bercé et nourri à ta cour,
Que tu as versé un sang si noble en mes veines
Laisse-moi te bercer, sans que rien ne réfrène
La joie d’une alliance quand poindra sous le vent
À la jonction des temps, un germe, ton enfant.

 

Le 5 juillet 2013, François, accompagné notamment de Benoît XVI, a consacré officiellement le Vatican à saint Michel et à saint Joseph.


3e jour

Ayant appris la grossesse de son épouse sans en connaître encore l’explication, Joseph, qui lui conserve grande estime malgré sa perplexité, souffre une épreuve. Mais une voie inattendue s’ouvre devant lui.

Allongé sur mon lit, consumé et perplexe
Un projet pourtant simple, et soudain si complexe
Je croyais, bien sérieux, ne pouvoir trouver mieux
Mais le fait triomphait, dérobait à mes yeux
Une alliée de renom, ma plus belle assurance
De fonder pour mon Dieu un foyer d’espérance
Il a couvert mes jours du manteau de la nuit
Ouvert un chemin neuf, creusé un nouveau puits
Son ange m’annonça l’arrivée du Principe
Il m’indiqua la voie pour que j’y participe

 

L’exemple de Joseph montre que « dans ces moments durs, ces élus de Dieu, pour continuer l’histoire, doivent prendre le problème sur eux, sur leurs épaules, sans comprendre. C’est comme ça que Dieu fait l’histoire». (Pape François commentant Mt 1, 18-24 le 18 décembre 2014)


4e jour

La noblesse de la mission de Marie, à laquelle il est associé de première main, pousse Joseph à l’exultation. Cet appel de Dieu répond à son aspiration profonde, et il est déterminé à le mener à bien, en bon serviteur de son Maître.

Voici qu’en mes bons soins le joyau d’Israël
Doit briller aux lointains d’un éclat éternel.
Au milieu des fleurs, ce lys, la voix d’une femme
A trouvé terreau propice : l’écho de mon âme.
Au ballet des robes blanches, au bras de ma sœur,
Je montrerai, libre et belle, aux yeux du Seigneur
Sa préférée. Les méchants n’auront qu’à se taire
J’aurai protégé la matrice du Mystère.

 

Plusieurs pays ont Joseph comme patron : l’Autriche, la Belgique, la Croatie, le Canada, la Chine, la Corée du Sud, le Mexique, la Russie (proclamé par Pie XI en 1930) et le Vietnam.


5e jour

Le décret d’Hérode qui mène au massacre d’enfants provoque douleur et compassion chez Marie et Joseph. Ils ont l’intuition que le salut de ces enfants réside dans l’avenir du leur. La gravité de l’enjeu soutient leur zèle.

Montant de Bethléem, les clameurs d’innocents
Réclament jusqu’aux cieux justice de leur sang
Ils ignorent encor la cause du supplice
Qui deviendra bientôt l’objet de leurs délices.
«Fuyons à l’ouest, Marie, ne nous retournons pas, 
Dieu saura bien tirer un fruit de ces trépas, 
Car il faut pour nos pairs, afin qu’Il leur pardonne
Couvrir la Lumière jusqu’à ce qu’Elle rayonne.»

 

Pie IX a déclaré Joseph patron de l’Église universelle. Le 15 août 1989, Jean-Paul II a réaffirmé l’importance de ce patronage pour notre temps dans l’exhortation apostolique Redemptoris Custos.


6e jour

Jésus grandit, il travaille avec Joseph duquel il apprend le métier, beaucoup en l’observant. La relation père/fils évolue vers une forme d’amitié soudée par le ciment du projet de Dieu.

Déjà notre foyer miroitait les reflets
De clarté concentrée dans l’enfant qui ronflait.
Il croît à mes côtés, il intègre ma science
Plus que d’avoir parlé, il apprend du silence.
À trois nous partageons le pain que nous gagnons
Ce n’est plus mon garçon, plutôt un compagnon.
« Puisque le Seigneur s’est fait pour nous même Père
Comme moi tu devras embrasser ses affaires. »

 

Le 17 mars 2012, Mgr Dominique Rey, évèque de Fréjus-Toulon (France), a consacré son diocèse à saint Joseph.


7e jour

Le service du Père de Jésus, manifesté au Temple lors du pèlerinage à Jérusalem, prend une signification inattendue pour Joseph et Marie. Le contexte de l’événement et la réponse de Jésus à la question de sa mère ont valeur de prophétie sur la mission de cet enfant.

Chaque année nous montions prier en Sa maison
Mais un jour nous avons cherché notre garçon;
Nous l’avons trouvé en discussion avancée
J’ai vu que ses pensées dépassaient mes pensées.
Mon fils a questionné le rôle de parent
Et donné à songer tout le retour durant
Car bien que d’ascendance père et mère jouissent
Ils ne possèdent pas le trésor qu’ils chérissent.
C’est pourquoi j’ai donné dès l’arrivée au nid
L’oisillon à Yahvé pour sa gloire infinie.

 

Le 17 octobre 2010, André Bessette a été canonisé. Il a été un témoin remarquable de Joseph et le fondateur de l’Oratoire Saint-Joseph du Mont-Royal à Montréal, au Canada.


8e jour

Près de mourir, Joseph vit ce moment dans la soumission à l’ordre divin, avec cette certitude que la satisfaction de la justice de Dieu débouchera sur un débordement de miséricorde.

Pour ma part arrivé aux portes d’espérance
Au passage obligé par l’antique arrogance
Je répète ces mots : « Toute vie doit finir »;
Tu nous as libérés, quand tu semblais punir.
La mort n’a jamais eu à son chevet la Vie,
Tu rends au coupable l’innocence ravie.
Que m’importe le temps devant l’éternité,
Je ne sens plus le vent de toute vanité.

« Saint Joseph, après la Très Sainte Vierge, a été le premier et le plus parfait adorateur de Notre-Seigneur. Il l'adorait avec une vertu de foi plus grande que celle de tous les saints;  il l'adorait avec une humilité plus profonde que celle de tous les élus ; il l'adorait avec une pureté plus pure que celle des anges ; il l'adorait avec un amour qu'aucune autre créature, angélique ou humaine, n'eut et ne put avoir pour Jésus ; il l'adorait avec un dévouement aussi grand que son amour. »
Pierre-Julien Eymard


9e jour

De par son statut princier lié à sa descendance davidique, Joseph s’est vu confier une mission particulière dont la teneur se révèle aujourd’hui avec de plus en plus de netteté. Il nous appelle à recourir à son intercession pour y découvrir des trésors cachés.

Maintenant relevé de mon lit de poussière,
J’assume pour toujours une charge princière.
Mon Roi se soucie peu de « comment?», de « combien? »
Je fais, comme Il le veut, que s’apprécie son bien.
Venez à mon audience puiser aux richesses
Il suffit de prier : vous verrez mes largesses.
Que les tirs ennemis ne vous glacent d’effroi
Contre eux je protège le dépôt de la foi.

« Il y avait des saints plus rapprochés de Notre Seigneur que les apôtres et les martyrs; mais comme si ceux-là avaient été perdus dans le rayonnement de sa gloire... pendant longtemps ils furent l’objet de moins d’attention.... Puis, à mesure que succédèrent des temps relativement calmes... se levèrent dans le firmament de l’Église ces astres lumineux, plus importants, plus augustes que tout ce qui les avait précédés, et qui se levaient tard précisément parce qu’ils rayonnaient d’une splendeur particulière... Saint Joseph en est l’exemple le plus frappant ».
Cardinal Newman


Les textes de la neuvaine ont été écrits par Marc Paré. Bien que M.Paré s'adonne à la poésie depuis quelques années, c'était la première fois qu'il expérimentait l'écriture en alexandrins. Heureuse initiative en l'honneur de saint Joseph! Félicitations!

L'image de Joseph et de l'Enfant Jésus qui a enjolivée notre neuvaine est une gracieuseté de printeryhouse.com

Google+
Fr
En