1er jour..1st day

«Dieu ne se fatigue jamais de pardonner, c'est nous qui nous fatiguons de demander sa miséricorde.»

-Pape François, La joie de l'Évangile

 

 

Témoignage des lecteurs…

Dieu nous indique que c'est le moment présent qui est important.
Dans le Notre Père, il nous enseigne à demander le pain de ce jour, et non le pain pour toujours.
De même, Jésus nous dit qu'à chaque jour suffit sa peine. Ainsi, Dieu veut nous rappeler que tout vient de Lui. En nous confiant à Lui à chaque jour, nous rétablissons le bon lien entre Lui et nous. C'est dans l'ordre des choses et de l'amour de Dieu.
-Judith

Lire la suite
PérifmédiaCommentaire
2e jour

«Dieu nous permet de relever la tête et de recommencer, avec une tendresse qui ne nous déçoit jamais et qui peut toujours nous rendre la joie.»

- Pape François, La joie de l'Évangile

 

 

Témoignage des lecteurs…

Dieu est grand - il ne nous demande jamais rien que nous ne puissions accomplir avec sa grâce. Combien de fois me suis-je laissé tenter par le désespoir, juste pour me rendre compte que j'avais reçu par sa providence la grâce nécessaire pour l'accomplir. Et combien de fois m'a-t-il rendu la joie. Merci mon Dieu!
-Éric

Lire la suite
PérifmédiaCommentaire
3e jour

«Ne fuyons pas la résurrection de Jésus, ne nous donnons jamais pour vaincus, advienne que pourra. Rien ne peut davantage que sa vie, qui nous pousse en avant.»

-Pape François, La joie de l'Évangile

 

 

Témoignage des lecteurs…

Dieu est force, vie, lumière. Il triomphe du mal partout et en tout lieu, mais nous sommes faibles et manquons de foi pour l'accepter. Notre foi fragile se laisse ébranler par peu. Jésus, baigne-moi de la lumière de ta résurrection, et donne-moi la force d'avoir confiance en toi toujours et en tout temps.
-Éric

Lire la suite
PérifmédiaCommentaire
4e jour

«Le Seigneur ton Dieu est au milieu de toi, héros sauveur! Il exultera pour toi de joie, il tressaillera dans son amour; il dansera pour toi avec des cris de joie. (Za, 3, 17)»

-Pape François, La joie de l'Évangile

 

 

Témoignage des lecteurs…

Qu'est-ce qui m'habite et se reflète autour de moi? Quelle grande question!… Je réalise que mon coeur est envahi par Jésus, Fils de Dieu, qui m'a ouvert le plérôme. Alléluia! Cette constatation me permet de vivre la joie et de goûter les fruits de l'amour de mon Sauveur.
-Lise

Lire la suite
PérifmédiaCommentaire
5e jour

«C'est la joie qui se vit dans les petites choses de l'existence quotidienne, comme réponse à l'invitation affectueuse de Dieu notre Père: "[Ma fille], mon fils, dans la mesure où tu le peux, traite-toi bien […] Ne te prive pas du bonheur d'un jour." (Si 14, 11.14)»

-Pape François, La joie de l'Évangile

 

 

Témoignage des lecteurs…

Je suis sensible aux petites choses qui se présentent dans ma journée. Dieu y est présent et je me plais de plus en plus à bien les accueillir. Dieu désire le meilleur pour moi et je lui fais confiance. Chaque matin, je me rappelle que la vie n' est pas un problème à résoudre, mais plutôt un mystère à vivre. Je suis convaincu que chaque jour porte sa joie… et la joie c'est précieux.
-Roger

Lire la suite
PérifmédiaCommentaire
6e jour

«L'Évangile, où resplendit glorieuse la croix du Christ, invite avec insistance à la joie [...] "Réjouis-toi" est le salut de l'ange à Marie (Luc 1, 28).»

-Pape François, La joie de l'Évangile 

 

 

Témoignage des lecteurs…

Oui! Glorieuse la Croix du Christ. Et pourquoi pas l’enjoliver de dorure, de pierres précieuses, de bijoux. Dorénavant, regardons Jésus sur nos crucifix avec ces parures de gloire pour nous inviter «avec insistance» à la joie. Se réjouir en voyant notre Sauveur avec de si beaux atours, revêtu de gloire dans nos propres maisons. Comme cela doit lui faire du bien de nous voir le parer et l’adorer, comme Marie-Madeleine et son parfum. Pour ma part, parfois je mets mon crucifix sur un coussin pour lui donner une chance. Il est suspendu depuis tant d’années. Oui! Renouvelons nos «dévotions», soyons créatifs à l’exemple de Dieu Notre Père et la joie nous transportera.
-Carole

Lire la suite
PérifmédiaCommentaire
7e jour

«La visite de Marie à Élisabeth fait en sorte que Jean tressaille de joie dans le sein de sa mère (Luc 1, 41)»

-Pape François, La joie de l'Évangile

 

 

Témoignage des lecteurs…

Cette visite me fait réfléchir sur l'importance d'aller vers les autres. Marie est allée vers sa cousine et ce mouvement a fait naître la joie, même sur l’enfant qui n’est pas encore né. Ce qui m’impressionne ici dans cette rencontre c’est l’impact du service de Marie qui est source d’allégresse. Il m’apparaît difficile de déclencher la joie par nos propres forces mais nous pouvons à tout moment nous tourner vers les autres. C’est ainsi que nous la retrouvons pour nous-mêmes.
-Pierrette

Lire la suite
PérifmédiaCommentaire
8e jour

«Jésus lui-même "tressaillit de joie sous l'action de l'Esprit-Saint" (Lc 10, 21)»

-Pape François, La joie de l’Évangile

 

 

Témoignage des lecteurs…

Tressaillir de joie sous l'action de l'Esprit, ça peut aussi se produire en nous. Cette joie n'est pas celle que l'on ressent après une réussite, une bonne nouvelle ou une rencontre gratifiante. Elle est d'un autre ordre. Elle se présente de façon inattendue mais est reconnaissable par sa texture et l'empreinte, la marque qu'elle laisse en nous. Plus qu'un souvenir, c'est un trésor, une source à laquelle je puise. Recontacter cette joie, c'est recontacter l'Esprit.
-Marie-Reine

Lire la suite
PérifmédiaCommentaire
9e jour

«Le message de Jésus est source de joie: "Je vous dis cela pour que ma joie soit en vous et que votre joie soit complète" (Jn 15, 11)»

-Pape François, La joie de l'Évangile

 

 

Témoignage des lecteurs…

Dans le camp de concentration où le Père Kolbe était, le maigre bol de soupe devenait le seul support matériel de survie. Un jour, est-il rapporté, un jeune s'approche du Père et lui dit effrontément: «Donne-moi ton bol, tu es trop vieux de toute façon.» Plutôt que de se rebiffer devant cette malveillance, le Père Kolbe lui tendit son bol avec un sourire. N'est-ce pas un bel exemple de la joie franciscaine?
-Denis

Lire la suite
PérifmédiaCommentaire
10e jour

«Notre joie chrétienne jaillit de la source […] du coeur débordant de Jésus.»

-Pape François, La joie de l'Évangile

 

 

Témoignage des lecteurs…

Quand je pense à la source du Coeur de Jésus, une image me revient en tête, celle de la fin du film Ben-Hur à la mort de Jésus sur la croix.
L'orage éclate, le sang coule du Coeur de Jésus et se mêle à l'eau qui ruisselle et s'écoule à travers la ville, apportant des bienfaits sur son passage, guérissant les lépreux…
Cette source abondante de grâces est un flot intarissable où l'on peut puiser la joie véritable.
-Marise

Lire la suite
PérifmédiaCommentaire
11e jour

«Vous serez tristes, mais votre tristesse se changera en joie (Jn 16, 20).»

-Pape François, La joie de l'Évangile

 

 

Témoignage des lecteurs…

La cause de la tristesse est très souvent bien petite en comparaison de ce qui causera notre joie. Il faut vivre la tristesse en sachant qu’elle ne sera que passagère.
Dieu nous appelle à une joie bien plus grande et à nous réjouir même au travers de la tristesse, en nous rappelant qu’Il est avec nous dans toutes nos épreuves.
-Vincent

Lire la suite
PérifmédiaCommentaire
12e jour

«Jésus insiste: "Je vous verrai de nouveau et votre coeur sera dans la joie, et votre joie, nul ne vous l'enlèvera." (Jn 16, 22)»

-Pape François, La joie de l'Évangile

 

 

Témoignage des lecteurs…

Cette joie qui vient de l'intérieur, qui vient de l'Esprit Saint, cette joie de savoir que Dieu nous aime, qu'une joie sans fin nous attend, que les anges et les saints sont là pour nous aider, cette joie, personne ne peut nous la ravir.
-Marise

Lire la suite
PérifmédiaCommentaire
13e jour

«Les disciples, le voyant ressuscité "furent remplis de joie" (Jn 20, 20).»

-Pape François, La joie de l'Évangile

 

 

Témoignage des lecteurs…

Les disciples ne L'ont pas suivi en vain. Oui, Il est vraiment ressuscité, oui, elles se réalisent les promesses de Jésus. Il est bien réel le ciel qu'il nous promet, et l'Emmanuel est parti nous préparer une place.
-Martin

Lire la suite
14e jour

«[…] dans la première communauté ils prenaient "leur nourriture avec allégresse" (Ac 2, 46). Pourquoi ne pas entrer nous aussi dans ce fleuve de joie?»

-Pape François, La joie de l'Évangile

 

 

Témoignage des lecteurs…

Au repas en famille ou entre amis, je tente, dans la mesure qui est la mienne, de laisser de côté tout ce qui pourrait me distraire de la présence à l’Autre….aux autres. C’est à mes yeux le moment idéal pour leur offrir ma présence et apprécier la touche particulière de chacun. Parfois, lorsque j’oublie mes soucis et mes intérêts afin d'être vraiment présente aux autres au cours d’un repas, je goûte soudainement une joie simple mais délectable. C’est comme si doucement à travers leur présence et leurs paroles… je goûte à l'amour inconditionnel de Dieu pour chacun de nous.
-Suzanne

Lire la suite
PérifmédiaCommentaire
15e jour

«Je reconnais que la joie ne se vit pas de la même façon à toutes les étapes et dans toutes les circonstances de la vie, parfois très dure.»

-Pape François, La joie de l'Évangile

 

 

Témoignage des lecteurs…

J'ai quarante ans et, dans mon cheminement qui me rapproche de Dieu, je peux constater une évolution dans la manière de vivre la joie. Plus jeune, j'étais porté à chérir la joie qui m'habitait, comme m'appartenant en propre; cette joie était authentique, mais teintée d'égocentrisme. Dieu m'apprend progressivement à retourner cette joie à la source, qui est lui-même, dans un mouvement de reconnaissance, et à la tourner vers mon prochain qui en bénéficie comme un soutien.
-Marc

Lire la suite
PérifmédiaCommentaire
16e jour

«La joie s'adapte et se transforme, et elle demeure toujours au moins comme un rayon de lumière qui naît de la certitude personnelle d'être infiniment aimé, au-delà de tout.»

-Pape François, La joie de l'Évangile

 

 

Témoignage des lecteurs…

Je me souviendrai toujours du jour où, dans le cadre de ma profession d'infirmière, j'ai donné une médaille miraculeuse de la Vierge Marie à un patient atteint de cancer, quelques heures avant qu'il ne rende son dernier souffle. Le fils de ce patient est arrivé, alors que son père venait tout juste de mourir, trente minutes plus tôt. J'ai dit au fils que j'avais donné une médaille miraculeuse à son père; celui-ci ouvrit sa main et, au creux de sa main, il y avait une médaille de saint Joseph qu'il destinait à son père. Quelle grâce!
-Réjeanne

Lire la suite
PérifmédiaCommentaire
17e jour

«Je comprends les personnes qui demeurent tristes à cause des graves difficultés qu'elles doivent supporter, cependant peu à peu, il faut permettre à la joie de la foi de commencer à s'éveiller, comme une confiance secrète mais ferme, même au milieu des pires soucis: Mon âme est exclue de la paix, j'ai oublié le bonheur!" (Lm 3, 17)»

-Pape François, La joie de l'Évangile

 

 

Témoignage des lecteurs…

En effet, chasser une grande tristesse est parfois complètement au-delà de nos forces.
J’en ai fait moi-même l’expérience, incapable de me libérer d’une tristesse intérieure causée par la perte de mes parents vers l’âge de 5 ans. Un enfant ne peut rien face aux grandes souffrances qui lui arrivent dans la vie. Chaque jour, durant toute mon enfance et mon adolescence, je portais cette douleur d’être sans famille et de vivre toujours avec des étrangers. C’était une tristesse indéfinissable qui ne me quittait jamais même quand je souriais extérieurement. Puis, un soir de Pâques, participant à la veillée pascale où on fête Jésus ressuscité, tout à coup cette tristesse disparut et je reçus une joie nouvelle. À ma grande surprise, les jours suivants, mon dramatique passé ne resurgissait plus constamment comme par le passé. «Il faut permettre à la joie de la foi de s’éveiller». Dans nos pires difficultés, François nous invite à garder ouverte la porte de foi, jusqu’à ce que viennent ces moments de la résurrection promise où la Vie triomphe.
-Marie-Monique

Lire la suite
PérifmédiaCommentaire
18e jour

«Voici ce qu'à mon coeur je rappellerai pour reprendre espoir: les faveurs du Seigneur ne sont pas finies, ni ses compassions épuisées; elles se renouvellent chaque matin, grande est sa fidélité.»

-Pape François, La joie de l'Évangile

 

 

Témoignage des lecteurs…

Quelle consolation! Et quelle espérance cette phrase suscite en moi. Je suis toujours surprise de voir ce que Dieu prépare pour moi. Je sens qu’il me connait jusqu’à l’intime, comme le dit saint Augustin. Il est «plus intime à moi-même que moi-même» et patiemment, il me «répare» et me renouvelle.
J’aime particulièrement prier dans le silence le matin, car la journée est «neuve». Je peux cueillir la grâce chaque jour, comme la manne dans le désert.
-Sylvie

Lire la suite
PérifmédiaCommentaire
19e jour

«Il est bon d'attendre en silence le salut du Seigneur. (Lm 3, 17)»

-Pape François, La joie de l'Évangile

 

 

Témoignage des lecteurs…

Il m'a fallu des années de persévérance avant de pouvoir goûter le repos de la confiance silencieuse. Le repos d'une présence. Je ne le sens pas, mais je sais que le Seigneur travaille en moi et qu'il me pétrit. Le monde semble en déroute, et pourtant je suis certaine que le levain de la résurrection est en action. Chaque jour, nous nous rapprochons un peu plus de la maison.
-Valérie

Lire la suite
PérifmédiaCommentaire
20e jour

«La tentation apparaît fréquemment sous forme d'excuses et de récriminations, comme s'il devait y avoir d'innombrables conditions pour que la joie soit possible. Ceci arrive parce que la société technique a pu multiplier les occasions du plaisir, mais elle a bien du mal à sécréter la joie.»

-Pape François, La joie de l'Évangile

 

 

Témoignage des lecteurs…

J'ai vécu une grande joie récemment. Un soir, j'ai lu avant de me coucher, quelques extraits des écrits d'Edith Stein, dont La science de la croix, et j'en ai été très touchée. Le lendemain matin, en sortant de ma chambre, j'ai trouvé un petit sac-cadeau par terre; il y avait à l'intérieur une magnifique petite croix! C'est une amie qui avait déposé ce petit sac. Elle sait que j'aime beaucoup les croix! Pour moi, c'est aussi signé de la main de l'Esprit-Saint qui sait organiser les événements pour nous consoler et nous consolider au bon moment. Cela m'a fait réfléchir; la croix peut donner beaucoup de joie…
-Valérie

 

 

Lire la suite
PérifmédiaCommentaire