Une personnalité rare!..A rare personality!

....En tant qu’héritiers d’un passé aussi riche, je trouve important que nous sachions que Paul Chomedey de Maisonneuve était un homme d’une rare envergure, avec des qualités qui faisaient de lui un gouverneur exceptionnel de la ville naissante. Dans Les illustrations canadiennes à la page 68, P. Dupuy parle ainsi de lui: ..As heirs to a such a rich past, I find important we know that Paul Chomedey de Maisonneuve was a man of unusual breadth, with qualities that made him an outstanding Governor of the nascent city. In "Les illustrations canadiennes", page 68, P. Dupuy speaks thus about him (translation): ....

....

Et c’était bien réellement un présent que la Providence faisait à la compagnie de Montréal en lui donnant un homme si capable de réussir, dans les desseins qu’elle avait sur la compagnie par rapport à l’île de Montréal. En effet, Maisonneuve avait toutes les qualités nécessaires pour fonder l’œuvre qui tenait tant à cœur aux associés. À ce chef qui allait représenter la société dans ces pays lointains et assumer toute la responsabilité d’une entreprise si périlleuse, il fallait des qualités que l’on trouve rarement réunies dans un seul homme: la foi et le zèle de l’apôtre, la bravoure du soldat et la prudence du général, la sagesse et la prévoyance de l’administrateur, la science et l’intégrité du juge.

..

And it was really a gift that Providence was making to the Société Notre-Dame de Montréal by giving her a man so capable of succeeding at its designs over the fate of the island of Montreal. Indeed, Maisonneuve had all the qualities necessary to found the enterprise which was so dear to the associates. This leader, who would represent the Société de Montréal in those remote countries and take on the responsibility of such a perilous endeavour, required qualities that are rarely found combined in one man: the faith and the zeal of the Apostle, the bravery of the soldier and the prudence of the general, the wisdom and the foresight of the administrator, the science and the integrity of the judge.

....

....Une contemporaine, la mère Juchereau de l’Hôtel-Dieu de Québec, le décrit d’une manière non moins élogieuse: ..A contemporary, mother Juchereau of Hôtel-Dieu in Quebec, describes it in a way no less commendable: ....

....

M. de Maisonneuve, ce fidèle serviteur de Marie, à laquelle il s’était engagé par vœu, vécut à Montréal comme le père et le protecteur du peuple qu’il gouvernait, recevant chez lui tous ceux qui n’avaient point d’asile, et les aidant au-delà de ce qu’ils osaient attendre de lui.

Son désintéressement était si parfait qu’il ne s’est jamais approprié la moindre chose des présents considérables que les sauvages lui faisaient. Pendant près de vingt-quatre ans qu’il demeura dans le pays, il s’acquit l’estime de tout le monde dans les temps les plus fâcheux de la guerre des Iroquois, où il signala sa valeur et où sa bonne conduite le fit admirer, […]

Citée dans Les illustrations canadiennes, p. 204

..

Mr. de Maisonneuve, this faithful servant of Mary, to whom he was committed by vow, lived in Montreal as the father and protector of the people under his govern, opening his home to those without asylum, and helping them beyond their own expectation.
His disinterestedness was so complete that he never appropriated anything of the significant number of gifts he received from the savages. For nearly twenty-four years that he remained in the country, he won the esteem of everyone in the most inopportune times of the war against the Iroquois, where he showed his valor and where his conduct won him admiration, […]
Quoted in "Les illustrations canadiennes", p. 204 (translation)

....

....

L’illustration de son courage trouve écho dans cette célèbre phrase «[…] quand tous les arbres de cette isle se devraient changer en autant d’Iroquois, il est de mon honneur, et vous trouverez bon, que j’y monte pour y commencer une colonie.» Ces paroles furent prononcées par Maisonneuve, lors de son passage à Québec et à la suite de l’offre que lui fit Montmagny désireux de lui léguer l’île d’Orléans plutôt que l’île de Montréal. Montmagny qualifiait le projet de Montréal de pure folie.

Nous pourrions ici continuer à faire étalage de sa bravoure mais je m’arrête ici et je m’interroge: comment se fait-il que quelqu’un d’aussi important pour notre histoire soit aussi méconnu, sinon ignoré, de la plupart d’entre nous? Même en dehors des motifs d’évangélisation, d’un point de vue simplement humain, son œuvre est exceptionnelle. 

Préjugé défavorable? Qu’en pensez-vous?

Patrick Trottier

Article provenant du site Tendances et Enjeu, publié le 29 mai 2012, et adapté pour la présente publication.

..

The illustration of his courage is echoed in this famous phrase '[…] When all trees of this island will change into as many Iroquois, it will be my honor, and you will find it good, that I go out there to start a colony." These words were uttered by Maisonneuve, during his visit to Quebec City and following the offer made to him by Montmagny, eager to let him have the island of Orléans, rather than the island of Montreal. Montmagny considered the foundation of Montreal as madness.

Here, we could continue to flaunt his bravery but I will stop now, since I wonder: how is it that someone as important to our history is so unknown, if not completely ignored by most? Setting aside his motives for evangelization, from a simple human perspective, his work is exceptional. 

Unfavorable bias? What do you think?"

Patrick Trottier

Article from the website Tendances et Enjeu (Trends and Issue), published on May 29, 2012, and adapted for this publication.

....

Google+
Fr
En